2009-07-08T21:20:00+02:00

Jour 11 : Los Angeles : Beverly Hills, Santa Monica, etc.

Publié par Lili

Jeudi 26 mars, dernière journée de visite et première nuit d'une traite de 23h30 à 7h : il n'y a pas de petites joies !

Beverly Hills

 

Le matin, nous nous sommes promenées pendant deux heures dans Beverly Hills. On y voit pas mal de maisons coquettes avec leur jolie pelouse. C'est vraiment un quartier sympa de Los Angeles, qui n'est dans sa globalité pas une ville très belle.

Nous sommes allées devant le Regent Beverly Hills Wilshire Hotel, au 9 500 Wilshire boulevard. Ouvert il y a 80 ans, il s'agit ni plus ni moins de l'hôtel où descend Julia Roberts dans "Pretty woman". Face à lui : rodeo drive et des marches menant à "two rodeo drive" : deux rues du luxe. Ce qui m'a amusée, c'est que dans "Pretty woman", Julia Roberts demande à une amie où aller acheter une robe de cocktail. Celle-ci lui répond "sur Rodeo Drive ma poule". Or, sur place, on voit bien que l'hôtel et la rue sont à côté. Comment donc passer à côté ?

Rodeo drive est en fait une rue assez courte et étroite. Cette rue n'a rien à voir avec les grandes avenues du luxe de Paris. Et surprise : il n'y avait presque personne ! Cela dit, mon guide Voir m'indiquait que Rodeo drive est la rue luxueuse "fréquentée par le plus de vedettes". Dior, Gucci, Cartier, Lalique y ont leurs quartiers. La France et l'Italie sont bien représentées dès qu'il s'agit de grandes marques.

 

 

Two rodeo fait l'angle de rodeo drive et du Wilshire boulevard. Ce centre commercial est décrit comme "une version hollywoodienne d'une rue européenne" "avec sa place publique et ses lampadaires victoriens". Lorsque nous y sommes passées, un homme en rendigote et chapeau-clac nous a vu passer et après avoir entendu que nous étions de "from Paris", il s'est exclamé en français avec l'accent que l'on donnerait dans un film pour symboliser un Américain qui aime Paris ! So Hollywood !

Nous avons ensuite repris la voiture et longé le boulevard Wilshire direction l'océan Pacifique !

 

 

Santa Monica, L.A.

De 13 à 17 heures, nous avons découvert Santa Monica. Los Angeles surplombe ses plages. Nous avons marché sur un vieux et très grand ponton de bois, le Santa Monica Pier où est installée une fête foraine, puis nous sommes descendues sur la célèbre plage d'Alerte à Malibu.

 

 

Sachant que nous devions prendre l'avion le soir et que nous ne pourrions pas prendre de douche avant notre retour en France, nous avons résisté à la forte tentation de patauger et de faire goûter le sable à nos pieds. Ca a eu comme effet que nous ne nous sommes pas pressées pour le sable n'entre pas dans nos chaussures.

 

Il faisait délicieusement bon, les flots de l'océan Pacifique étaient particulièrement impressionnants. Alors que nous nous sommes généreusement tartinées de crème solaire pendant tout notre séjour, nous avons pris des coups de soleil. Santa Monica est ensoleillée 328 jours par an en moyenne. Ah, la Californie... C'était délicieux d'y être.

 

 

 

Pour finir notre petit tour dans Santa Monica, nous sommes allées sur Third street promenade, une rue commerçante assez agréable, animée et proprette. 

 

Venice

 

Venice a été notre dernière étape. Venice n'a que de Venise que le nom. Il y a un siècle, des canaux ont été creusés et des gondoliers ont même été vus... mais les marées ont donné des problèmes d'égouts. Je dirais, en tirant un peu par les cheveux, que ça représente bien le lieu. Il reste peu de canaux mais les artistes de rue aiment s'y installer. Nous avons été bien déçues par le seul pauvre canal isolé que nous avons vu.

 

Retour à l'aéroport de Los Angeles

 

18h30 : nous rendons la voiture chez le loueur où nous étions arrivées le premier jour la fleur au fusil. Le moins qu'on puisse dire est que l'on nous expédie vite fait bien fait. On est presque expulsées avec nos affaires et valises. Le compteur est relevé. Nous avons parcouru 3 000 kilomètres. Je me demande si le bouchon du stylo que j'ai perdu est toujours coincé sous le siège...

 

Quelle tristesse alors ! Ce voyage aurait pu durer beaucoup plus longtemps. L'idée de remettre les pieds en France si vite me rendait malade. Lors de notre transfert en bus vers l'aéroport, je portais presque le deuil. Tout commençait à devenir irréel.

Nous avions quelques heures devant nous avant le décollage vers 23 heures. La parfumerie nous a bien occupé : Sheisheido a gagné de l'argent grâce à nous trois. Le temps de comater, d'être triste et de ne plus savoir qui on était et il était temps de décoller.

 

Au hublot, j'ai vu les lumières de Los Angeles veiller sur l'océan Pacifique puis m'amoindrir. J'aurais aimé souffler "Je reviendrai bientôt...".

 

Le  voyage

 

Jour 10 : départ de Las Vegas, retour à Los Angeles

Jour 9 : Las Vegas
Jour 8 : direction Las Vegas via Bryce, Zion et Valley of fire
Jour 7 : Antelope canyon et Bryce canyon
Jour 6 : Lac Powell et Rainbow bridge
Jour 5 : Monument valley et route vers le lac Powell
Jour 4 : Grand canyon et route vers Monument valley
Jour 3 : Calico ghost town et le Grand canyon
Jour 2 : Los Angeles : studios Universal
Jour 1 : Paris - Los Angeles

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

commentaires

Bliss 09/07/2009

Je suis vraiment hyper nostalgique là tout de suite... Ahhhh la douceur de la Californie :)

S.G.Woman 09/07/2009

ça donne vraiment envie grâce à tes photos et à ton récit!

Laurence 11/07/2009

En tant que participante à ce superbe périple, cet article est à la hauteur de l'intérêt  de cette dernière journée très "losangelessienne". rodeo drive, depuis le temps que j'en entends parler, je connais maintenant ! et je sais que c'est pas moi qui fera progresser leur chifre d'affaires....

Elisa 13/07/2009

J´aime ce billet. Je viens d´apprendre sur votre joli blog.A plus.Elisa, Argentine 

julianam 27/02/2010


top les voyages! ça à l'air très exitant toutes ces petites virées, la globe trotteuse


Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog